acces

Concours des prairies fleuries 16 mai 2014

La Chambre d'Agriculture de Saône et Loire a rejoint cette année la liste des organisateurs du Concours général des Prairies Fleuries, qui s'est déroulé le 16 mai dernier sur les prairies inondables du Val de Saône. Le gagnant l'EARL de Marosse de Saint Germain du Plain participera à l'échelon national lors du Salon de l'Agriculture 2015.

Règlement du concours
Le concours récompense par un prix d'excellence agri-écologique, les exploitations agricoles dont les prairies de fauche ou de pâture, riches en espèces, présentent le meilleur équilibre entre valeur agricole et valeur écologique.

Le jury d'experts 2014
Le jury a été présidé par Jean Louis MORATIN, responsable professionnel à la CA 71.
Le jury local était constitué de 3 experts dans les 3 domaines suivants
Agronomie, fourrages: Guillaume DUPUITS du Lycée de Fontaines.
Botanique, Ecologie: Samuel GOMEZ du CENB (Conservatoire d’Espaces Naturels de Bourgogne).
Apiculture, faune Sauvage: Laurence CURTET de l'ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage).

Comment cela  se passe ?
Le jury d'expert visite la parcelle en présence de l'exploitant agricole. Il utilise la méthode de notation nationale commune à tous les territoires. La visite débute par la présentation de l'exploitation candidate et de la parcelle, puis le jury observe la parcelle en suivant une diagonale. Le jury note ensemble les valeurs agricole, écologique de la parcelle en tenant compte de son usage agricole. Le jury rend ensuite son avis en présence de l'agriculteur sur les valeurs agricole et écologique de la surface en tenant compte de son usage et du contexte territorial.

Les critères retenus par le jury pour la parcelle gagnante 2014

  • Cohérenceau niveau de l'exploitation (gestion de la prairie et pratiques d'élevage)
  • Bonne valeur alimentaire du fourrage, stable dans le temps, bon report sur pieds
  • Plus de 50 espèces sur la prairie dont certaines espèces patrimoniales
  • Chargement adapté au maintien de la biodiversité
  • Cohérence pour le territoire
  • Fauche après floraison, favorable à la biodiversité et à la valeur apicole
  • Présence importante de haies, hétérogénéité de l'habitat
  • Coeur de biodiversité au sein du corridor prairial du val de Saône
  • Transmission de l'exploitation assurée, maintien de l'élevage, priorité pour le territoire
Contacts | Mentions légales |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS